Recherche

Singapour

Mercredi 5 juillet 2006 3 05 /07 /Juil /2006 15:04
Apres le long épisode des Ipods, nous allons déjeuner a notre restaurant indiens, puis allons nous assoir sur la terrasse du backpacker. Nous faisons connaisance avec une groupe de Sri lankais qui est en voyage d'affaire, faisant du Marketing Network, plus communement appelé Vente Pyramidale. Je discute avec l'un deux qui essaye de me recruter, mais je m'amuse avec lui en démontant sa théorie en permanence. Ceci dit, il s'accroche bien et part au bout de 30 minutes.

Megan, une australienne qui voyage seule s'incruste a notre table. Elle a passé 6 mois en Europe de l'Est et est sur le chemin du retour. Nous allons prendre un verre dans un bar et discutons une grande partie de l'après-midi. Ca me va bien comme activité aujourd'hui, car je me sens fatigué, je n'ai envie de rien faire, juste profiter des dernieres heures de mon reve en prennant conscience que le monde qui m'entoure n'est bientot plus le mien, et que je dois maintenant apprécier chaque seconde qui passe. Ce que je fais, grace a Alex et Megan qui sont vraiment 2 personnes intéressantes.


Nous allons ensuite diner dans un boui-boui chinois, et l'heure de partir pour l'aéroport approche. Je prend une derniere douche.  Avec Alex qui est dans le meme avion que moi, nous disons au revoir a Megan et prenons la  direction du métro. Derniers pas dans  Little India, dernier inspiration de cet air parfumé rempli d'encens qui me rappelle tant l'Inde, dernier trajet avec le métro singapourien, dernier regard sur Singapour by night. Chaque personne que je vois, chaque geste banal que j'accompli, tout ce que je fais a déjà un arrière-gout de nostalgie. Je rentre ... merde, je rentre ... Suspendu dans le hall de l'aéroport, un immense panneau digital des vols au départ affiche probablement le mien pour Londres, mais je ne le vois pas, consciemment. Je ne lis que des Bangkok, Beijing, Sydney, Bali, Mumbai, Delhi, Moscou, Tokyo, Santiago, Cape Town, San Francisco, Nairobi, Dubai, etc ... C'est comme si j'étais revenu 367 jours en arriere, j'ai l'impression que c'était hier, que je pars maintenant pour 1 an a la découverte du monde.

Lorsque nous arrivons a l'enregistrement des bagages, je demande a ce que nous ayons une place ensemble. Ca va etre compliqué car le vol a été largement surbooké. Ce n'est meme pas sur que nous allons pouvoir partir ce soir. Clin d'oeil du destin pour m'accorder un petit répit ? L'agent s'absente pour essayer d'arranger le "probleme", et revient au bout de 15 minutes. Il nous a obtenu 2 places en classe supérieure. Je pars quand même, mais au moins, ca sera dans des bonnes conditions !

Il ne nous reste plus qu'a courrir a comptoir pour nous faire rembourser la taxe, et a redépenser aussitot l'argent dans les magasins. Je voulais acheter une clé USB de 1 Go, mais je n'ai pas assez d'argent. Je prend donc un accessoire pour écouter mon Ipod dans la voiture via la radio, et un gros paquet de DVD vierges.

Nous embarquons dans la foulée en file prioritaire (pas eu le temps de profiter du VIP Lounge), et nous voila assis au milieu d'hommes d'affaires et autres riches touristes. A 23h15, je quitte le sol d'un continent ou j'ai encore beaucoup a faire et a voir. Alex commande rapidement 2 bouteilles de vin car le champagne n'a pas l'air bon du tout, et je trinque avec mon dernier compagnon écossais de voyage a une vie future pleine de succes.


Les 14 heures suivantes vont me paraitre tres longues : je ne dors presque pas, et c'est a moitié KO que j'entame la descente sur Londres dans un épais brouillard. Je dis au revoir a Alex dans le couloir du terminal de transit, et je m'envole 40 minutes plus pour Paris.

A 8h15 , l'avion atterit à Paris-CDG, et ce lundi 15 mai 2006 a 8h45, je pose a nouveau le pied en France :  fin du Tour du Monde.

Voila... la boucle est bouclée. Je suis parti  d'un coté et je suis revenu de l'autre, 368 jours plus tard . C'était comme si c'était hier, j'ai du faire un rêve ...  mais non, car quand je repense a ce que j'ai fait cette année, j'ai des milliers de souvenirs merveilleux du monde entier au lieu d'un simple trajet a l'aéroport.

Fin de l'aventure, une nouvelle vie commence.
Par Ludovic - Publié dans : Singapour
Ecrire un commentaire - Voir les 32 commentaires

Mon récit vous a donné envie d'aller dans ce pays ?


Tant mieux, c'est ma plus grande satisfaction !
Pour trouver votre billet d'avion, ou votre chambre d'hôtel, je vous conseille d'utiliser Illico Travel, le comparateur le plus efficace pour trouver les meilleurs tarifs du marché.

En utilisant Illico Travel depuis ce blog, vous me permettrez aussi de gagner quelques centimes d'euros pour continuer à voyager, et vous offrir d'autres récits et photographies pour le plus grand plaisir de la communauté des voyageurs. Merci d'avance !

Ludovic

 
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés