Recherche

Indonésie

Samedi 29 avril 2006 6 29 /04 /Avr /2006 11:09
J'ai super bien dormi sous ma moustiquaire. Peut-etre meme la meilleure nuit depuis des semaines. Un délicieux petit-déjeuner nous attend sur le pont, et aussitot engloutit, nous nous préparons pour partir voir les orangs-outans sur la terre ferme. Nous remontons la passerelle qui s'enfonce dans la végétation et arrivons a un camp composé de 2 cabanes.


Bienvenue au Camp Pondok Tanggy, l'un des centres de réhabilitation des orang-outans du parc. Suyono discute 5 minutes avec 2 jeunes gars qui vivent ici, au milieu de nulle part. Ils prennent un gros sac de bananes, et nous les suivons dans la jungle via un chemin qui débouche sur une zone un peu dégagée au bout de 2 kilometres. Tout le long du trajet, ils ont crié pour prévenir les orang-outans que l'heure du déjeuner est imminente. Je les aidé un peu au cas ou ... Nous nous installons sur des planches qui font office de banc a quelques metres d'une plateforme surrelevée, et l'un des guides lance les bananes dessus.

A peine 2 minutes plus tard, la végétation commence a bouger au loin, ca se rapproche lentement, une forme vagement humaine avec de longs poils marron-oranges se matérialise, les arbres plient sous son poids, et le premier orang-outan apparait. Et quel orand-outan ! Un male massif aux immenses bras qui touchent le sol lorsqu'il se tient debout, aux mains 3 fois plus grandes que les miennes, et un visage encadré de 2 joues proéminentes, grimpe sur la plateforme. Voila... encore un reve de réalisé. J'en suis a combien depuis que je suis parti ???  Il s'apelle Tom et se saisit d'une grappe de bananes qu'il épluche une par une avec un regard gourmand.

 


Pendant ce temps, une femelle avec son bébé accroché sur le coté approche derriere nous, puis une autre sur le chemin par lequel nous somme arrivés. En 15 minutes, 5 orang-outans adultes et 2 bébés sont arrivés et nous livrent un spectacle fascinant, faisant une démonstration permanente de leur formidable agilité et flexiblité.


L'une des femelles, pas farouche, vient meme devant moi et tend sa main pour prendre celle de Birgit. Je pensais qu'il était interdit de les toucher, mais les guides laissent faire tant qu'il n'y a aucun signe d'agressivité de leur part. Je suis comme un gosse dans un magasin de jouet, prennant des photos a tout va, completement fasciné par cette rencontre avec les "hommes de la foret", signification du nom "orang-outan" en indonésien.


Nous restons plus d'une heure a les observer, puis lorsque toute les bananes ont été mangées, ils s'en vont un par un, retournant dans les profondeurs de la foret, soit par les arbres, soit en marchant sur les chemins.


Nous faisons de meme en direction du bateau. Je remarque quelques belles plantes carnivores que j'avais vu au jardin botanique de Sydney, et une branche d'orchidées naissantes. C'est quand meme mieux dans la nature !

 

Le bateau repart sous un temps magnifique. Nous avons de la chance car quand il pleut, les orang-outans ne se montre pas. Il restent a l'abri de la pluie en confectionnant un gros tas de feuilles qu'ils se mettent sur la tete. Nous bifurquons sur un bras de riviere encore plus étroit et dont la couleur de l'eau change. Elle semble plus noire, mais paradoxalement, elle est beaucoup plus propre. On dirait une riviere de thé ou de coca-cola. La surface opaque et calme forme un miroir dans lequel se refletent parfaitement les arbres, le ciel bleu et les nuages. Le bateau ne flotte plus, il vole...


Suite de la journée dans l'article suivant :
Kalimantan - Parc National Tanjung Puting - Rencontre avec les orang-outans au Camp Leakey
Par Ludovic - Publié dans : Indonésie
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires

Mon récit vous a donné envie d'aller dans ce pays ?


Tant mieux, c'est ma plus grande satisfaction !
Pour trouver votre billet d'avion, ou votre chambre d'hôtel, je vous conseille d'utiliser Illico Travel, le comparateur le plus efficace pour trouver les meilleurs tarifs du marché.

En utilisant Illico Travel depuis ce blog, vous me permettrez aussi de gagner quelques centimes d'euros pour continuer à voyager, et vous offrir d'autres récits et photographies pour le plus grand plaisir de la communauté des voyageurs. Merci d'avance !

Ludovic

 
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés