Recherche

Nouvelle-Zélande

Samedi 11 mars 2006 6 11 /03 /Mars /2006 00:00

Dernier journée en Nouvelle-Zélande. Je la consacre a la visite a pied de Christchurch puisque je n'ai plus de voiture de location. Le parcours pédestre commence depuis Cathedral Square, ou, bonne surprise, se tient une sorte de célébration écossaise. Des stands vendant divers produits (confiture, bonbon, chocolat, dentelle, peinture, etc) ont été installés devant la Cathédrale, et les gens ont revetu de superbes costumes de l'époque coloniale.
Les femmes portent de longues robes a dentelle colorées et des chapeaux typiques ornées de fleurs.


Les hommes ont mis leur costume queue-de-pie, leur cardigan, et chapeau haut de forme. Tous ces gens déambulants sur la place faisant leurs courses, tout en se pretant au jeu de la photo pour les touristes, me donnent l'impression d´etre revenu 150 ans en arriere. Ils sont les descendant des premiers colons écossais, venu nombreux, et qui ont fondés quelques grandes villes en Nouvelle-Zélande telles que Dunedin.

Le spectacle est aussi assuré par des hommes perchés sur ces ancetres du vélo avec une grande roue avant et une petite roue arriere. Ca ne semble vraiment pas évident a manier, mais j'aurai bien aimé essayer.

 

Enfin, une danse traditionnelle écossaise est exécutée devant le parvis de la Cathédrale sur un air de cornemuse. Avec Ute, nous restons la plus d'une heure, appréciant pleinement ce spectacle inespéré pour nos appareils photographiques.

Nous continuons notre visite de la ville en suivant le rail du tramway jusqu'a l'ancienne Université, reconvertie en centre artistique, et qui accueilla au début du 20eme siecle, P. Rutherford, découvreur de la structure de l'atome, Prix Nobel de Physique pour cela, et dont les travaux suivants sur l'atome ont fait de lui le pere de la physique nucléaire moderne. L'Université lui consacre une exposition permanente (gratuite) retracant sa vie, tres bien concue. Nous pouvons meme pénétrer dans un amphithéatre séculaire ou les pupitres ont gardé les graphitis des étudiants de l'époque.


L'heure du déjeuner est passée de depuis longtemps quand nous quittons l'exposition, donc nous allons nous restaurer au Dux de Lux, un restaurant installé dans l'Université qui prépare des plats succulents et bon marchés par rapport a la quantité servie. Je me prend meme une biere locale bien corsée au niveau du gingembre.

Nous retournons dans l'enceinte de l'Université visiter les différents batiments ou sont maintenant installés des ateliers d'artistes indépendants. Une sculpture aerienne trone a l'entrée et crée l'illusion d'optique parfaite de planer dans le jardin de l'Université.

 

Juste a cote se trouve le jardin botanique, ou des superbes massifs de fleurs colorées ont éte composés. L'embleme du jardin est la roseraie et cette fointane art-déco ou des bus entiers de touristes japonais viennent se faire photographier devant. Une riviere traverse la parc et il est possible de louer une barque, ou de se faire une ballade en gondole.

Nous rentrons tranquillement au backpacker pour préparer nos sacs, en passant par le Musée d'Art Moderne dont la facade est tres réussie.


Puis nous repartons diner sur Oxford Terrace, la rue branchée ou se trouvent les restaurants a succes du moment. Notre choix se porte sur Sticky Fingers qui offre des plats imaginatifs et une bonne carte de vin. L'addition n'est pas donnée, mais comme il nous faut utiliser nos derniers dollars néo-zélandais, nous ne regardons pas a la dépense.

Par Ludovic - Publié dans : Nouvelle-Zélande
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Mon récit vous a donné envie d'aller dans ce pays ?


Tant mieux, c'est ma plus grande satisfaction !
Pour trouver votre billet d'avion, ou votre chambre d'hôtel, je vous conseille d'utiliser Illico Travel, le comparateur le plus efficace pour trouver les meilleurs tarifs du marché.

En utilisant Illico Travel depuis ce blog, vous me permettrez aussi de gagner quelques centimes d'euros pour continuer à voyager, et vous offrir d'autres récits et photographies pour le plus grand plaisir de la communauté des voyageurs. Merci d'avance !

Ludovic

 
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés