Recherche

Actualité du voyage

Mardi 16 décembre 2008 2 16 /12 /Déc /2008 22:27
Les coups de gueule sur ce blog sont rares, mais j'ai décidé de réagir à une situation qui nous concerne tous, nous les Voyageurs Blogueurs.

Depuis plus de 3 ans que ce blog existe, je reçois tous les mois des emails de la part de sites éditoriaux participatifs fraichement sorti du moule (du genre Monvoyageur.com, Paperblog.com, Globonautes.com, Les vegetaliseurs.com, … ) me demandant de devenir rédacteur bénévole, et de publier mes notes de voyage et mes photos sur leur site.
Le dernier en date est Globonautes.com, site communautaire lancé pour le compte de Go Voyages par une agence de marketing web, qui me demandait mon autorisation pour reprendre intégralement certains articles de mon blog, et ainsi obtenir du contenu gratuitement.

Autant, il y a encore 2 ans, je trouvais la démarche intéressante, voire novatrice dans l'esprit "partage d'experiences de voyage", au point que je me suis engagé avec certains sites non commerciaux (dont Youvox Voyage) pour dupliquer les articles de mon blog sur leur site, et même écrire des articles exclusifs pour aider à leur lancement, autant je trouve aujourd’hui scandaleux qu’une marque faisant des centaines de millions d’euros de chiffre d’affaire, compte sur les blogueurs pour leur fournir du contenus gratuitement.
Car il faut avoir conscience que depuis quelques années, les blogueurs-voyageurs ont muris, et sont devenus pour certains des journalistes amateurs en puissance avec la narration de leurs périples sur leur blog et leur reportages photos. Nous faisons cela pour notre plaisir, pour témoigner, et partager nos aventures auprès de notre famille et amis, rarement dans un but lucratif.
 
Je vous propose donc de rentrer dans le détail de la stratégie d'acquisition de contenu de ces sites, pour bien comprendre ce que nous leur apportons et ce que nous méritons en retour.


Quels sont les avantages qu’ils nous font miroiter pour nous convaincre de publier nos textes et photos sur leur site ?
 
"Vous allez pouvoir améliorer le référencement de votre blog. "

Ca y’est… il a balancé les mots magiques pour tout blogueur en quête de célébrité. Vous jubilez d’avance d’être l’heureux veinard d’une telle proposition, et êtes toute ouïe. Vous voyez déjà le compteur de visites sur votre blog s’affoler… 

Pour bien comprendre la portée de cet argument,  et le miroir aux alouettes qui va avec, il faut comprendre comment fonctionne le référencement dans les moteurs de recherche. L’un des critères important  (parmi de nombreux autres) est le nombre de liens qui pointent vers votre blog. Plus il y en a, plus Google considérera votre blog populaire dans sa catégorie (car de nombreux sites font référence a vous), et aura tendance a bien vous placer sur les résultats d’une requête.

Le deuxième critère est les mots clés qu’il contient. Pour qu’un lien vers votre blog soit efficace, il doit comporter des mots pertinents pour faire comprendre aux moteurs de quoi on parle sur votre blog et optimiser ainsi réellement son référencement.

Par exemple :
  • Lire l’article sur Le référencement des blogs > OUI. C’est un bon lien car il contient 2 mots clés importants (référencement et blog) pour faire comprendre au moteur la thématique de l’article vers lequel le lien pointe. 
  • Lire l’article original > NON. Ce lien n’apporte rien car il n’est  pas descriptif du contenu vers lequel il renvoi.

Autre exemple :
Et bien entendu, quel est le genre de lien que ces sites communautaires vont mettre en place ??  Je vous le donne dans le mille… c’est à chaque fois le mauvais lien.

Mais là où c’est plus grave,  c’est que ce genre de site produit exactement l’effet inverse d’une amélioration de votre référencement. En fait, ils cannibalisent le référencement de vos articles en passant devant vous dans les résultats des moteurs de recherche, alors qu’ils s‘agit de votre contenu !!

Un commentaire de Sixpo, issu du site Coteboulevard.com qui se plaint de sa perte de trafic suite à son inscription sur Paperblog décrit bien le phénomène :

 « Le principe est simple : lorsque des articles sont dupliqués sur Google (copier/coller ou aspiration, etc.), le moteur tranche en favorisant le site le plus important (je vous passe les détails techniques). Le modèle économique est simple : capter du trafic gratuit en référencement naturel (par les moteurs de recherche) et le monétiser grâce à la publicité... sans payer le contenu !!! Le pari est en passe d'être réussi par Paperblog puisque ce site parasite réalise aujourd'hui une audience supérieure au site lepoint.fr par exemple... »
Par Sixpo sur http://www.coteboulevard.com/2008/06/paperblog.html 


"Vous allez être mis en avant dans la communauté, et pouvoir faire la promotion de votre blog. "

Ha oui? Comment ça ? Généralement, on vous explique que vous allez pouvoir vous créer une fiche profil pour vous présenter, et ajouter un lien vers votre blog. Super… Ca nous fait une belle jambe...
Certains sites éditorialisent leurs contenus, et si vos articles ont un angle d’attaque original, ou traitent d’un thème d’actualité (là, nous rentrons dans un vrai travail de rédacteur),  vous aurez peut-être la possibilité de figurer quelques jours sur la page d’accueil. Pour avoir fait l’expérience d’être à la une de ce type de site, je peux vous assurer que cela ne change absolument rien au trafic sur votre blog, (ni à votre anonymat qui reste intact) car les lecteurs restent sur le site pour lire l’article. En effet quel est l’intérêt d’aller sur votre blog pour lire exactement la même chose. Vous aurez peut être un peu plus de commentaires sur ce site qui drainent plus de visites que votre blog, mais cela ne change rien au global pour vous, à part flatter un peu votre égo.
 
Bien sûr, à chacun de vos textes et chacune de vos photos repris dans le site, votre nom avec un lien vers votre fiche profil sera mentionné.
C’est le début de la gloire ??? Non, c’est la moindre des choses !  Ca peut paraitre évident pour certain, mais une piqure de rappel ne fait pas de mal. La mention de l’auteur est obligatoire au titre de la propriété intellectuelle et des droits d’auteur, le site doit citer l’auteur de chaque texte, de chaque photo.


Quels sont les avantages pour ces sites qui reprennent votre contenu ?

Il y en a beaucoup, et comme par hasard,  on ne vous en parle jamais, sinon vous risqueriez de demander votre part du gâteau. En voici une petite liste :

1.  Ne pas avoir à payer des journalistes professionnels pour alimenter son site en contenu : le plus gros avantage est bien sûr d’obtenir du contenu gratuit grâce à vous, au lieu d’avoir à payer des journalistes professionnels, ou des rédacteurs pour le faire. Pour votre culture générale, sachez qu’une journée de travail d’un rédacteur en agence de communication est vendue au minimum 500 euros HT… Faites le calcul du temps que vous avez passé à écrire les articles mis gracieusement  à la disposition de ces sites, et vous saurez globalement combien ils économisent grâce à vous.
Quand on pense que derrière ces sites, il y a parfois des sociétés qui font de millions d’euros de bénéfices… c’est beau le communautaire participatif !!

2.  Améliorer gratuitement leur référencement naturel dans les moteurs de recherche grâce à vos articles : chacun de vos articles repris crée une nouvelle page qui s’ajoute à leur site, est qui est donc référencée dans les moteurs de recherche sous leur propre nom de domaine. Plus il y a de pages référencées, plus le site capte du trafic… c’est mécanique. Avoir un bon référencement naturel est un enjeu primordial pour tout site, et des sociétés spécialisées sont payées chères pour optimiser le référencement d’un site. Cela va de 10 000 euros, à plus 100 000 euros à l’année pour un site d’e-commerce important.
Cout technique d’un blogueur ? Zéro …. belle économie !

3. Vendre de la publicité sur vos contenus, et ne rien vous reverser : Chaque article est une page web sur laquelle peut figurer de la publicité sous forme de bannière ou de liens sponsors. Plus votre article est intéressant et attire des visiteurs sur le site qui en reprend le contenu, plus les recettes publicitaires sont importantes. Le CPM (coût pour mille affichages d’une bannière) oscille entre 2 et 5 euros selon la qualité du ciblage. Un petit site qui fait 1 million de pages vues sur 1 mois peut ainsi espérer collecter au minimum 2 000 euros en partie grâce à vous.
Bien sûr, en aucun cas il ne vous sera proposé de partager avec vous la recette issue de ces revenus, et acquise grâce à votre plume….

4.  Faire de la publicité gratuitement pour vendre ses propres produits sans avoir à vous reverser une commission :
au lieu de vendre l’espace pub pour des sites externes, pourquoi ne pas utiliser l’espace publicitaire disponible pour faire la promotion de ses propres packages Thalasso en Tunisie, week-end à Budapest, vols secs ? C’est encore plus rémunérateur ! La cible (les lecteurs de mes articles) est en affinité avec la thématique du voyage et représente donc des centaines de bons clients potentiels.
Cela évite d’avoir à payer pour faire une campagne de pub sur mon blog, et de me reverser un pourcentage du chiffre d’affaire généré si jamais cela déclenche une vente, comme c’est le cas dans un système d’affiliation classique.


5.  Se constituer une base de données qualifié d’utilisateurs, qui peut ensuite être revendue à des partenaires commerciaux, ou servir en autopromotion : la duplication de  contenu sur ce type de site implique la plupart du temps la création d’un compte utilisateur avec des informations sur vous.
Idéal pour une campagne d’emailing bien ciblée, sur des offres partenaires si vous avez donné votre accord (optin), ou sur ses propres produits dans une newsletter pseudo-éditoriale.

Je pourrai développer encore plus de points, mais ces 5 là vous donnent déjà un bon aperçu de l’aubaine que nous autres, blogueurs, représentons pour ces sites de voyage communautaire, et du niveau de l’exploitation qui peut en être fait sur notre dos.


Moi aussi je veux ma part du gâteau, sinon … vous n’aurez rien !

Vous comprenez donc que les contenus de vos blogs une fois tous agrégés valent parfois de l’or pour ces sites qui comptent allègrement sur vous, sans jamais vous proposer une rémunération, même symbolique, pour les utiliser. Il n’est pas normal de ne pas percevoir aussi les bénéfices de notre travail !

Je fonde donc, avec la publication de cette note, le MVBPD, Mouvement des Voyageurs Blogueurs Pas Donateurs de ses articles et de ses photos !!   ;-)

Je viens même de créer un sticker humoristique qui s’affiche dans ma colonne de droite. 

Mes articles vous intéressent ?

Mes photos vous intéressent ?

Donnez-moi un billet d’avion, un ordinateur portable, un appareil photo,

et j’en ferai d’autres, rien que pour vous !


Pour ceux qui comprennent ma démarche et la rejoigne, je vous propose de vous positionner clairement aux yeux de ces sites commerciaux qui profitent de nous, et de refuser toute donation de vos textes et photos, sans avoir un minimum de compensations financières, ou en nature, ou au moins de vrais avantages éditoriaux qui rapportent du trafic sur votre blog sur le long terme.
Si vous voulez aussi poser ce sticker sur votre blog et essayer de participer au changement des mentalités, vous pouvez copier-coller le code ci-dessous dans une note (en mode HTML), ou dans un module de vos colonnes :

<div style="text-align: center;"><a href="http://www.tour-du-monde.net/article-25646468.html"><span style="font-size: 8pt;">Mouvement des Voyageurs Blogueurs Pas Donateurs</span></a><br></div>
<div style="text-align: center;"><img key="cee469b531dfccad83bbf4cf95fc5b20" src="http://idata.over-blog.com/0/44/26/71/MVBPD/banniere_MBVPD.gif" class="CtreTexte" width="199" height="264"><a href="http://www.tour-du-monde.net/article-25646468.html"><span style="font-size: 8pt;">Diffusez cette banni&egrave;re sur votre blog</span></a></div>
</div>

Ce qui donnera ça :


N'hésitez pas à réagir en laissant un commentaire.
Toutes vos bonnes idées pour faire passer le message sont les bienvenues

Quelques sites qui illustrent ce que je décris dans les lignes ci-dessus :
  • http://www.paperblog.fr/voyages > agregateur très controversé.
  • http://www.globonautes.com > appartient à Go Voyages.
  • http://www.voyagemotion.com > appartient à Monagence.com.
  • http://www.monvoyageur.com > racheté par Prisma Presse.
  • http://www.trivago.com > société allemande.
Par Ludovic - Publié dans : Actualité du voyage
Ecrire un commentaire - Voir les 33 commentaires

Mon récit vous a donné envie d'aller dans ce pays ?


Tant mieux, c'est ma plus grande satisfaction !
Pour trouver votre billet d'avion, ou votre chambre d'hôtel, je vous conseille d'utiliser Illico Travel, le comparateur le plus efficace pour trouver les meilleurs tarifs du marché.

En utilisant Illico Travel depuis ce blog, vous me permettrez aussi de gagner quelques centimes d'euros pour continuer à voyager, et vous offrir d'autres récits et photographies pour le plus grand plaisir de la communauté des voyageurs. Merci d'avance !

Ludovic

 
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés