Recherche

Lundi 27 juin 2005 1 27 /06 /Juin /2005 00:00

Comme prévu, je passe une nuit pourrie à cause du bruit. Nous repartons dès 7h00 pour une nouvelle journée de route vets le Nord afin d’atteindre le Delta d’Okavango en fin d’après-midi.

Après un déjeuner sur le bord de route, nous arrivons à 14h00 dans un village typique, ou nous devons changer de moyen de transport. En effet, les 20 derniers kilomètres qui nous séparent du camp sont une piste sablonneuse qui serpente dans la végétation du delta, et seul un 4X4 peut s’y aventurer. Pour la 2ème fois, l’organisation connaît un gros raté : La voiture est déjà partie, et notre guide n’arrive pas à joindre, ni le conducteur sur son téléphone mobile, ni le bureau en Namibie pour faire un relais.
Du coup, nous sommes obligés d’attendre sous un soleil de plomb, au beau milieu du village. Heureusement, il y a beaucoup de photos à faire, et je me promène dans les environs pour occuper le temps.







Surtout, notre présence commence à attirer les enfants du village, qui nous entourent petit à petit. Certains jouent et rient devant nous, d’autres plus timides restent à l’écart.



 

Ute commence a jouer avec un groupe de filles a une sorte de balle au prisonnier locale, et moi j’enchaîne dans la foulée sur une partie de football avec les garçons. Je délimite un petit terrain dans le sable, fait des but avec des chaussures. Les enfants me regardent avec étonnement, comprenant ce que je fait, mais n’osant pas me rejoindre. Ils attendent tous derrière la ligne du terrain.
Du coup, Ute me rejoint, on compose 2 équipes en choisissant les enfants au hasard, et quand le coup d’envoi de la partie est donné, c’est une cohue totale entre les 20  gosses, qui se jettent sur le ballon fabriqué avec des chiffons dans une chaussette cousue. Je suis épuisé au bout de 5 minutes à courir dans tous les sens, et je reste dans les buts, regardant le spectacle de ce joyeux cafouillage (je ne sais même plus qui est dans mon équipe) avec une certaine satisfaction. Ca faisait longtemps que je ne m’étais pas amusé comme ça !

2 heures et demi après notre arrivée dans le village, le 4X4 pickup fait enfin son apparition. Nous chargeons les bagages à l’arrière, et je grimpe avec Ute dans la benne car il n’y a pas assez de place dans la cabine pour tous.



Le 4X4 suit la piste de sable qui zigzague entre les arbres, et à chaque cahot, nous faisons des bonds d’1mètre tellement les suspensions de la voiture sont molles. Nous avons un fou rire non stop jusqu’à l’arrivée au camp.



L’endroit est en pleine nature sauvage, dans une petite forêt, au bord du delta, d’ou nous pouvons admirer les reflets du coucher du soleil sur l’eau.  Nous installons les tentes dans la nuit. Dommage que nous soyons arrivés si tard, car j’aurai bien aimé profiter du camp de jour.

Les douches sont de simples paravents en bois. L’eau chaude est obtenue au moyen d’un gros bidon en fer qui est placé au-dessus d’un feu, entretenu toute la journée.... Bienvenu en Afrique !

Par Ludovic - Publié dans : Botswana
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Mon récit vous a donné envie d'aller dans ce pays ?


Tant mieux, c'est ma plus grande satisfaction !
Pour trouver votre billet d'avion, ou votre chambre d'hôtel, je vous conseille d'utiliser Illico Travel, le comparateur le plus efficace pour trouver les meilleurs tarifs du marché.

En utilisant Illico Travel depuis ce blog, vous me permettrez aussi de gagner quelques centimes d'euros pour continuer à voyager, et vous offrir d'autres récits et photographies pour le plus grand plaisir de la communauté des voyageurs. Merci d'avance !

Ludovic

 
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés