Recherche

Namibie

Vendredi 17 juin 2005 5 17 /06 /Juin /2005 00:00

Ca y'est le grand moment est enfin arrivé. S'il ne fallait voir qu'un seul endroit en Namibie, Sossusvlei est cet endroit.
Nous nous levons a 5h30 pour être les premiers dans les dunes. Il a y a 50 km a faire dans la nuit avant d'arriver dans ce paradis mineral. Tout le monde est encore endormi dans le mini-bus, sauf moi, pressé d'arriver, déjà dans les starting-blocks pour m'élancer à l'ascension de la plus haute dune.
Nous longeons une vallée large d'1 km ou les dunes immenses s'alignent parfaitement de part et d'autre de la route.

Nous nous arretons a la dune 45, et d'autres groupes font de meme. Ca va etre la course au sommet ! Je pars en tete, et j'arrive en 1er, mais j'en ai bavé ! Il y avait un autre gars acharné qui me talonnait et à chaque fois que je faisais une pause (tous les 25 mètres), je craignais qu'il me dépasse. Le soleil se lève, moment magique, quelque peu contrarié par un vent puissant qui projette le sable sans interruption.


C'est assez délicat pour l'appareil photo, au point que j'ai commencé à avoir tres peur quand le zoom s'est temporairement bloqué. La descente fut aussi géniale que la montée : 300 mètres de dénivellé à pic, a dévaler d'un coup. Sensations garanties !


Parfois, en bas, quelques arbres d'un vert étonnant a moitié ensevelis marquent le début de leur arête, qui monte dans une succession de courbes majestueuses sculptées par le vent. Un bijoux de la nature !

 

Petit déjeuner au pied de la dune 45, puis nous repartons, pour atteindre l'endroit ou les 2 rangées de dunes qui forment un V, se rejoignent pour ne former qu'un immense amas de sable, jusqu'a la mer, à 60 km de là.





Une marche de 5 km dans ce décor féérique permet d'atteindre l'endroit nommé Deadvlei, une cuvette de craie blanche, au pied d'une des plus haute dune du monde, dans laquelle des squelettes d'arbres desséches donnent une sensation de désolation absolue, une vision fascinante.



De retour au camp, je profite du vent chaud pour faire une lessive qui sèche en 10 mn et tous le monde se repose. Le vent est si puissant que quelques tentes ont été balayées. Nous repartons en fin de journée pour le Sesriem Canyon, une faille étroite dans laquelle nous pouvons descendre. Quelques formations rocheuses étonnantes, mais je n'en profite pas vraiment : ma tête est encore dans les dunes ... et je n'ai plus de jus dans les jambes pour le reste de la journée.


 

Par Ludovic - Publié dans : Namibie
Ecrire un commentaire - Voir les 7 commentaires

Mon récit vous a donné envie d'aller dans ce pays ?


Tant mieux, c'est ma plus grande satisfaction !
Pour trouver votre billet d'avion, ou votre chambre d'hôtel, je vous conseille d'utiliser Illico Travel, le comparateur le plus efficace pour trouver les meilleurs tarifs du marché.

En utilisant Illico Travel depuis ce blog, vous me permettrez aussi de gagner quelques centimes d'euros pour continuer à voyager, et vous offrir d'autres récits et photographies pour le plus grand plaisir de la communauté des voyageurs. Merci d'avance !

Ludovic

 
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés