Recherche

Malawi

Vendredi 15 juillet 2005 5 15 /07 /Juil /2005 00:00

Le port de Monkey Bay est un simple dock ou 2 bateaux maximum peuvent accoster simultanément. L'illala, vieux bateau à vapeur emblématique du lac, transporte les malawiens et toute sorte de cargaison depuis plus d'une trentaine d'années à travers les villages répartis sur les rives.



3 catégories de classes sont disponibles :
- la Classe Economique située sur le pont inférieur, ou s'entassent tous les locaux avec leurs bagages, et leurs animaux. Il y fait sombre, et la salle des machines au même niveau fait un raffut infernal à longueur de journée. Les gens dorment sur les banquettes en bois, sur les ballots de marchandises, ou directement sur le sol crasseux.

   

- la 1ère Classe permet d'accéder au pont supérieur ouvert en plein air. On y  trouve un bar et des confortables chaises pour lézarder au soleil. Les douches sont communes et se trouve a l'étage inferieur, avec les cabines. Les passagers 1ère Classe dorment sur le pont à la belle étoile, à même le sol, ou sur les bancs.

   

- La Classe Cabine permet aussi d'accéder au pont supérieur, mais en plus, de bénéficier d'une cabine spartiate avec salle de bain privée, et un petit déjeuner inclus.



Je prend un ticket avec Craig pour la "1ère classe" (50 euros) et traverse la passerelle en bois vermoulu, criblée de trous béants, qui donne accès au dock de l'Illala.



D'autres touristes nous rejoignent, et à 11h00, l'Illala fait retentir sa sirène pour annoncer son départ. C'est parti pour 2 jours de croisière sur le lac, en direction de Nkhata Bay, ma destination finale.

A 15h00 heures, le bateau marque son premier arrêt de l'autre côté du lac, pour charger des nouveaux passagers. Une classe de 150 élèves, en uniforne vert monte à bord pour une visite éducative. Ils s'installent sur le pont supérieur pour écouter leur professeur, d'autres prennent des photos, et moi je suis au milieu de cette nuée verte, torse nu en train de lire Le Da Vinci Code. Le bateau repart à 17h00, le soleil se couche, le lac prend des reflêts oranges, rouges puis violets, avant de devenir complètement noir.

Nous dinons au restaurant à bord, puis de retour sur le pont, nous organisons quelques caissons de gilets de sauvetage pour faire une barrière qui va nous protéger du vent. Je gonfle mon matelat pneumatique, sort mon duvet, et m'allonge sur le pont, sous le ciel étoile du Lac Malawi.

Par Ludovic - Publié dans : Malawi
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires

Mon récit vous a donné envie d'aller dans ce pays ?


Tant mieux, c'est ma plus grande satisfaction !
Pour trouver votre billet d'avion, ou votre chambre d'hôtel, je vous conseille d'utiliser Illico Travel, le comparateur le plus efficace pour trouver les meilleurs tarifs du marché.

En utilisant Illico Travel depuis ce blog, vous me permettrez aussi de gagner quelques centimes d'euros pour continuer à voyager, et vous offrir d'autres récits et photographies pour le plus grand plaisir de la communauté des voyageurs. Merci d'avance !

Ludovic

 
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés