Recherche

Mercredi 25 avril 2007 3 25 /04 /Avr /2007 11:33
Le temps est  couvert ce matin, il pleuviotte même un peu, voila une météo plus en adéquation avec le climat hivernal auquel je m'attendais en venant ici.
Après la journée touristique d'hier, nous attaquons la journée « sportive ». Aucune information sur le programme ne nous est livrée si ce n'est qu'il vaut mieux prendre des bonnes chaussures et s'habiller chaudement. On va passer la journée dehors.

Nous traversons en quelques minutes le pâté de maison et nous voila dans la nature, marchant le long d'un chemin forestier au bord de la baie gelée. Myriam nous parle des grands hommes finlandais et d'un certain Sor Meinen, illustre architecte considéré comme une idole nationale depuis qu'il est mort. Ca tombe bien car nous sommes devant l'entrée du cimetière ou il est enterré. Et le premier défi arrive aussi sec : retrouver sa sépulture parmi le bon millier de tombes qui nous entourent. Le cimetière est vide et il n'y a aucune indication. Bref, Jol et moi trouvons l'intérêt du défi moyen, mais on va régler ça en quelques minutes, et nous partons directement.
Une telle idole doit avoir un mausolée de 20 mètres de haut que nous allons apercevoir rapidement. Et si ce n'est pas le cas, nous allons demander a des passants, quand on en verra (un jour peut-être). Au bout de 15 minutes, pas la moindre trace du Sor Meinen, la pluie froide revient. Ce jeu est nul !!! Nous croisons un couple de retraité et leur demandons aussitôt en anglais :

- Qui ça ?? Sor Meinen ? Non connaît pas ?
- Mais siiiiii, c'est un architecte super connu de votre pays ! Réfléchissez bien.
- Non ça me dit rien. Vous voulez peut-être dire Saarinen?
- Non non, Sor Meinen !!  SOOOOOR MEI-NEN ! Ca vous dit rien ???
- Bah non ...

Putain, c'est pas possible ... ils connaissent pas ce gars !! Ils sortent d'où les vieux ??

Bref, on commence à se poser des questions sur le sérieux du défi. Serait-ce une mauvaise blague pour nous perdre volontairement dans le cimetière ?
Nous revenons vers le point de départ et prolongeons vers une grande chapelle avec des bâtiments. Ca doit être ça !! Mais une fois devant, rien ne nous indique que nous avons trouvé. Des gens habitant là doivent forcément connaître Sor Meinen. Alors que j'essaye de rentrer dans un bâtiment, un gars sort et nous demande ce que nous cherchons : Sor Meinen ? Non, connaît pas ?  C'est un mec qui vit dans le cimetière qui dit ça...  OK, là il y a arnaque, c'est sûr !

Nous apercevons Myriam qui nous fait des grands signes au loin pour la rejoindre.  S'en suit une petite explication sur l'existence de Sor Meinen, et là elle nous fait comprendre que le nom du gars est "Saarinen" et  pas "Sor Meinen" ! Jérôme et moi râlons car ça n'a rien à voir au niveau de la prononciation et nous avions tous les 2 bien entendu "Sor Meinen".

Bref, on clos le sujet alors que nous arrivons au bord de la baie complètement recouverte de glace. Il y a 2 semaines, il était encore possible de traverser à pied pour atteindre directement l'autre rive, mais les nombreuses fissures qui sont apparues avec le réchauffement de la température rendent toute tentative très dangereuse.


Nous avançons un peu sur la banquise, histoire de se sentir un peu loin du rivage.  Une grosse fissure laisse passer de l'eau, mais sans danger. Mais nous ne tentons pas le diable en allant plus loin et nous continuons notre excursion le long de la côte.


Je ramasse un échantillon de sable finlandais sur la plage qui apparaît sous la neige, pour étoffer ma collection de sables du monde. Je dois avoir une bonne cinquantaine d'échantillons maintenant, il serait temps de penser à en faire quelque chose.

Le chemin passe par un petit port de plaisance aux pontons déserts. La côte est assez sale et va le devenir encore plus. En effet, la glace emprisonne beaucoup de déchets puis, lors de la fonte, rend le sol boueux en y ajoutant les déchets. Le mélange est assez dégueulasse au printemps.

Nous longeons des petites plages où se trouvent d'un coté des résidences de luxe modernes, très représentatives du style fonctionnel scandinave, de l'autre des maisons en bois dans un style plus traditionnel.



Puis arrivons devant une oeuvre d'art très connue ici. Le Sibelius Monument est sculpture abstraite en hommage à Jean Sibelius, grand compositeur finlandais de musique classique mort en 1957. La sculpture est intéressante et offre des angles très originaux pour faire des photos.


Nous continuons le long de la côte sans savoir où nous allons, passons de baie en baie, nous enfonçons dans la nature jusqu'à un pont en bois qui nous permet d'atteindre l´île de Seurasaari. Toujours aucune idée de ce que nous venons faire ici, mais le coin est très sympa, et je commence à avoir très faim.  Bientôt me dit-on.


En fait l'île de Seurasaari est un musée à ciel ouvert ou sont exposés des maisons typiques de Finlande, datant du début du siècle. Elles ont été récupérées dans différentes régions puis remontés ici. L'endroit est un lieu de promenade et d'observation de la faune privilégié, assez fréquenté, mais pas aujourd'hui en raison de la neige qui se met à tomber à gros flocons.




Nous touchons enfin au but de l'excursion : un emplacement aménagé spécialement pour faire un barbecue, à côté d'un abri et d'une tente ! Ca tombe bien, on a des grosses saucisses à faire cuire ! La marche a mis tout le monde en appétit et on se régale dans la bonne humeur. Surtout Jérôme !



Le retour en ville sous la neige promet d'être moins sympa, mais heureusement un bus nous ramène à l'appartement en quelques minutes. Il est 15h00 et nous avons un peu de temps devant nous pour nous relaxer puis repartir pour la prochaine surprise. Ca ne rigole pas sur le timing  avec nos hôtes !
Je vais enfin pouvoir essayer le sauna dans l'appartement ! Ca me fait délirer. On se fait une session entre mecs uniquement, « à la viking » ! En 30 minutes, je suis cassé et je ferai bien une petite sieste, mais pas le temps.

Il faut repartir rapidement, et nous prenons le tramway cette fois, en direction du centre-ville. Myriam est un peu tendue, on doit être légèrement à la bourre ... et ça ne s'arrange pas quand  nous restons bloqués à cause d'une voiture mal garée empêchant le tramway de passer. Du coup, il faut descendre et changer de ligne, on attend 5 minutes, le tramway n'arrive pas,  Myriam stresse encore plus.

Enfin, nous arrivons devant le stade Jäähalli. Nous allons à un concert de musique finnoise ? Non, encore mieux,  un match de hockey sur glace, le sport national.
Il s´agit du stade de l'équipe HIFK  (Helsinki) qui joue un match de play-off contre HPK (Hamenlinna). Les gradins sont remplis, la musique, les hot-dogs sont là, tous les ingrédients d'une bonne soirée en perspective.


Ca sent même le show à l'américaine lorsque les pom-pom girls de l'équipe locale, très représentatives de la gente féminine finlandaise, arrivent.



Les finlandaises dans toute leur splendeur ! Pour ceux que ça intéresse :

Le match est serré mais se solde par une victoire de HIFK.

 


Le match terminé nous revenons vers notre quartier à pied, sous la pluie. C'est un long trajet dans car il n'y a plus de tramway à cette heure. Nous passons devant le célèbre Finlandia Hall, que nous ne pouvons pas visiter car un concert a lieu et on se fait gentiment jeter par un vigile.

La fin de la soirée est prévue dans un restaurant pas loin de l'appartement qui sert une cuisine finlandaise traditionnelle. Le cadre est sympa (boiseries un peu style pub irlandais) et la nourriture pas mal du tout. Le traditionnel jeu pour savoir qui dort où commence.
Une fois de plus, ce ne sont que des questions de culture sur des trucs que Myriam ou Vincent nous on fait voir ou expliqué dans la journée. Comme d'habitude, je n'ai pas tellement écouté,  mais surtout, les autres sont tous le temps en binôme pour réfléchir alors que moi je suis seul. Du coup, il y a pleins de réponse que je zappe. C'est un peu injuste.
Je décide de passer au plan d'action « better bed » pour augmenter mes chances de récupérer la suite nuptiale ce soir. En faisant mine d'aller aux toilettes dans l'arrière salle, je demande discrètement des réponses à la serveuse comme le nom du président de Finlande, et d'autres encore. Jérôme qui a senti le coup fourré m'a rejoint pour en profiter aussi (Shing n'a pas envie de dormir sur le canapé !!!!) et on revient l'air trop content de nous. Pas pour longtemps... Par je ne sais quel preuve sans fondement, on se fait accuser de tricherie et je suis pénalisé du nombre de point que j'aurai du avoir. C'est dégueulasse !! ;-)
Finalement, c'est encore Jérôme et Shing qui prennent le grand lit, Fredérique et Fabrice reste sur la mezzanine, et moi sur le canapé !

Nous sortons repu du restaurant, après avoir un peu foutu le bordel tellement nous riions fort et allons nous coucher. La troisième et dernière journée tous ensemble doit logiquement être l'apothéose mais rien ne filtre sur le programme qui nous est réservé...
Par Ludovic - Publié dans : Finlande
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires

Mon récit vous a donné envie d'aller dans ce pays ?


Tant mieux, c'est ma plus grande satisfaction !
Pour trouver votre billet d'avion, ou votre chambre d'hôtel, je vous conseille d'utiliser Illico Travel, le comparateur le plus efficace pour trouver les meilleurs tarifs du marché.

En utilisant Illico Travel depuis ce blog, vous me permettrez aussi de gagner quelques centimes d'euros pour continuer à voyager, et vous offrir d'autres récits et photographies pour le plus grand plaisir de la communauté des voyageurs. Merci d'avance !

Ludovic

 
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés