Recherche

Tanzanie/Zanzibar

Dimanche 14 août 2005 7 14 /08 /Août /2005 00:00

Le temps est brumeux ce matin. Apres un copieux et bon petit déjeuner, nous remballons les affaires (tentes et sacs) et prenons la route du Pars Serengeti. Nous passons par le Cratère Ngorongoro dans une purée de poix totale, mais vers 11h00, le ciel se dégage, juste au moment ou nous arrivons au village Massai.
Les Massais sont une tribue tres répandue en Tanzanie et au Kenya, remarquable pour les bijoux de perles (colliers, bracelets, chapeaux, boucles d'oreilles) et leur tenue typique composée d'une tunique rouge et bleu. Les hommes marchent tous avec un baton. Le village est un enclos perdu sur la pente exterieure du Cratère Ngorongoro. La visite du village coute 10 dollars.













Nous sommes accueilli par une dizaine d'hommes executant une danse traditionnelle. A l'intérieur de l'enclos, des huttes en terre craquelé sont disposées en rond, autour d'un enclos central pour le bétail. Une rangée de femmes avec leurs lourdes parures de perles chante, pendant que les hommes sautent sur place le plus haut possible selon le rite Masai. Nous visitons l'intérieur enfumée d'une hutte, puis l'école qui se trouve a l'exterieur de l'enclos. La visite dure en tout un peu plus d'1 heure.

Nous reprenons la route extrement poussiereuse vers le Parc Serengeti, que nous atteignons  pour le dejeuner. Le parc, l'un des plus reputé d'Afrique, est une vaste plaine de savane jaune, avec parfois quelques acacias, des buissons tres parsemés, ou des petits monticules rocheux, rendant l'observation des animaux idéales car ils sont faciles à repérer dans ce décor.



Mais le parc est aussi l'un des plus fréquenté d'Afrique, et parfois, il faut faire la queue pour voir les animaux. Ca gâche un peu le plaisir ...



Nous apercevons :
- une dizaine de lionnes, toujours distantes ou a moitié cachées dans la savane, rendant les photos impossibles,
- des hyppopotames presque complètement immergés, qui ne bougent pas d'un pouce.
- 2 guépards à moins de 5 mètres qui nous ont fait un show de baillements (et donc des photographies fabuleuses de leur gueule grande ouverte ci-dessous),
- des antilopes,
- des phacochères,
- quelques buffles esseulés.












Vers 17h00, nous prenons la route du camp qui est situé en plein milieu du parc, sans aucune protection contres les animaux dangereux. Tous peuvent traverser le camp comme bon leur semble... Des girafes mangent paisiblement a moins de 30 mètres de notre tente, mais des que je m'approche trop pres, elles s'eloignent. La nuit tombe et et la pluie aussi. Des groupes d'antilopes cavalent au loin, dans une panique générale, laissant deviner la présence de prédateurs dans leurs environs immédiatq. J'espère que je ne vais pas avoir à me lever cette nuit pour aller au toilette, qui sait ce qui peut rôder aux alentours ...

Par Ludovic - Publié dans : Tanzanie/Zanzibar
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Mon récit vous a donné envie d'aller dans ce pays ?


Tant mieux, c'est ma plus grande satisfaction !
Pour trouver votre billet d'avion, ou votre chambre d'hôtel, je vous conseille d'utiliser Illico Travel, le comparateur le plus efficace pour trouver les meilleurs tarifs du marché.

En utilisant Illico Travel depuis ce blog, vous me permettrez aussi de gagner quelques centimes d'euros pour continuer à voyager, et vous offrir d'autres récits et photographies pour le plus grand plaisir de la communauté des voyageurs. Merci d'avance !

Ludovic

 
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés