Recherche

Indonésie

Mercredi 19 avril 2006 3 19 /04 /Avr /2006 05:44
3h10 : mon réveil n'a pas eu le temps de sonner que Suzanne frappe a ma porte, déja prete. J'avais préparé toutes mes affaires avant de me coucher et je suis dehors en 2 minutes. Le ciel est couvert de nuages, mais la lune descendante nous éclaire suffisament pour pouvoir distinguer la route. Je pars donc dans la nuit avec Suzanne et Lee-Ann, son amie australienne. La route est facile a suivre sur 2 kilometres puis elle se détériore franchement pour finir en chemin qui s'enfonce dans la foret. Quelques gouttes se mettent a tomber mais nous continuons jusqu'a un embranchement. A droite ou a gauche ? Nous tentons le chemin de gauche car il semble partir dans la bonne direction. Il plu une partie de la nuit et la végétation mouillée imbibe mon pantalon et bientot mes chaussures, au point que j'ai les pieds trempés au bout d'une heure de marche. Le chemin devient diffcile a suivre dans l'obscurité et nous nous retrouvons bientot dans une sorte de cul-de-sac face au vide. En bas, dans le cratere, une guirlande de lumieres avance doucement. Ce sont les dizaines de 4X4 qui emmenent les touristes au sommet du Gunung Penanjakan. Il va y avoir du monde la-haut !

De notre coté, ca se présente mal : Suzanne veut faire demi-tour, Lee-Ann est entre deux, et moi, je ne me suis pas levé a 3h00 pour arreter maintenant ! Je trouve un sentier dans la brousse et m'y aventure en tentant de convaincre les filles mais elles n'osent pas me suivre. Je continue donc seul, dans une quasi-obscurité jusqu'a ce que je sois bloqué a nouveau devant le flanc de montagne. Je fais le tour, mais rien ne semble me permettre d'aller plus loin. La, ca semble définitivement foutu, jusqu'a ce que j'entende des voix. Ce sont les filles qui ont changé d'avis et qui grace a leur faible lampe-torche ont trouvé l'escalier enfoui sous la végétation. Content de les revoir !

Nous grimpons une centaine de marches glissantes et arrivons sur un promontoire ou un abri en béton a été construit. Ce n'est pas du meilleur effet dans le paysage, mais c'est le premier belvédere, et il offre deja une vue prometteuse alors que le ciel commence a s'éclaircir. L'horizon rougit et plusieurs cones volcaniques, dont 2 fumants, apparaissent en ombre chinoise au loin.


Devant moi, une immense vallée contient le Gunung Batok, un petit volcan parfaitement symétrique recouvert de végétation, flanqué sur sa gauche du Gunung Bromo, un cratere béant de couleur grise contrastant avec le reste du paysage, et fumant en continue depuis plusieurs semaines. Coiffant ces 2 cones dans un alignement parfait avec le Gunung Batok, le majestueux Gunung Semeru (3676 m), plus haut point de l'ile de Java et montagne sacrée pour les Hindous, est en train de cracher une colone de fumée. Dans la vallée qui est en fait elle meme un immense cratere, une brume rampante s'estompe petit a petit. Ca va etre fantastique dans 1 heure.

Je trouve le chemin qui permet de continuer, et les filles me suivent cette fois. Pas besoin d'aller beaucoup plus loin car le panorama est déja a couper le souffle. Le soleil apparait et quand le premier rayon touche les volcans, devant moi, il y a ca :


C'est encore plus beau que ce que j'avais vu en photo. Mystique, magique, lugubre, ou féerique ? Tout a la fois peut-etre ? Je ne sais pas comment qualifier ce spectacle inoui de la nature. Je suis juste heureux d'etre la. Nous restons 30 minutes puis rentrons au village car le soleil a vite disparu derriere les nuages. En chemin, le Gunung Semeru crache une nouvelle colonne de fumée dans l'atmosphere qui se transforme en une sorte de champignon atomique.


Nous arrivons a 8h00. Je suis affamé et je réclame aussitot mon petit-déjeuner. Les filles reprennent le bus pour Yogyakarta a 9h00, moi, je décide de rester la une journé de plus. Je veux aller dans le cratere a 1 heure de marche, et revoir demain cette vision matinale irréelle. Je vais me recoucher jusqu'a 11h30 car je suis vraiment fatigué.

Quand je me leve a nouveau, la méteo a empiré. Ca risque de compromettre ma promenade au cratere du Gunung Bromo, et effectivement, 1 heure plus tard, le tonnerre gronde et il se met a pleuvoir. Je prend mon temps pour déjeuner, en lisant les potins d'un magazine TV francais que j'ai trouvé dans la pile des magazine en libre-service.

A 14h00, les nuages sont toujours la, mais il ne pleut plus. Je descend donc dans la vallée, effectuant a pied les 2 kilometres qui traversent la mer de sable jusqu'au cratere fumant. Un temple a été construit juste en bas du Gunung Batok, cone volcanique parfait qui semble avoir été posé ici par la main d'un géant.



Un paysan vend des bouquets de fleurs qu'il faut jetter dans le cratere en offrande au volcan, il essaye de me faire croire que je dois en acheter un avant de monter, mais je passe mon chemin. J'arrive au pied des escaliers qui menent sur la crete du cratere et j'enquille les 253 marches d'un coup.


Quand je peux enfin voir a l'intérieur, je suis impressionné par la colonne de fumée sulfureuse qui émane d'un trou de plus de 20 metres de large. Les parois sont jaunis par le dépots de souffre, et de grandes fissures courrent depuis le centre. De temps en temps, j'entend un grondement, mais il semble plutot venir du ciel que de la Terre. Enfin, j'espere ...


Je discute avec un couple de francais qui sont les seuls ici avec moi, puis je longe la crete étroite pour prendre des photos. Parfois, la fumée avec son odeur nauséabonde m'atteint me faisant tousser. Je reste 1 heure au sommet et revient au village toujours désert juste avant qu'une fine pluie reprenne.

Je m'installe dans ma chambre, allume la télevision et essaye de comprendre mais sans succes. Je suis tellement fatigué que je m'endors presque. Je vais diner et me coucher aussitot. Demain, je me leve encore a 4h00.
Par Ludovic - Publié dans : Indonésie
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires

Mon récit vous a donné envie d'aller dans ce pays ?


Tant mieux, c'est ma plus grande satisfaction !
Pour trouver votre billet d'avion, ou votre chambre d'hôtel, je vous conseille d'utiliser Illico Travel, le comparateur le plus efficace pour trouver les meilleurs tarifs du marché.

En utilisant Illico Travel depuis ce blog, vous me permettrez aussi de gagner quelques centimes d'euros pour continuer à voyager, et vous offrir d'autres récits et photographies pour le plus grand plaisir de la communauté des voyageurs. Merci d'avance !

Ludovic

 
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés