Recherche

Afrique du Sud

Dimanche 15 mai 2005 7 15 /05 /Mai /2005 00:00

Je reprend la route dès 7h30, bien décidé à trouver ce foutu village Ndebele. J'ai scrupuleusement noté les indications du gardien du village Ndbele bidon que j'ai vu hier, et après 45 mn de route dans un décor d'Afrique authentique (savane et collines, routes poussiéreuses en terre rouge), j'arrive enfin devant la porte de la maison d'Esther Mahlangu, la plus célébre représentante et peintre Ndebele.


Je gare ma voiture le long du chemin et commence par faire un tour du village, un peu sur mes gardes car l'endroit semble désert. En fait, il y a un autre couple de touristes avec un guide déjà sur place.




Esther est là, assise devant sa maison. C'est une petite africaine d'une cinquantaine d'année, drapée dans une lourde couverture colorée, et dont les chevilles, les poignets et le cou sont sertis de dizaines d'anneaux (en or ?) qui m'accueille avec un sourire bienveillant alors que je suis assez intimidé.

 

Je me présente et lui explique que je fais un reportage, histoire qu'elle accepte de me laisser prendre plein de photos d'elle et de sa maison. Nous passons 3 heures ensemble et elle m'explique tout sur ses coutumes, l'art de peindre, l'origine des motifs, la fabrication des couleurs, etc ...

Ainsi, la fabrication des couleurs est une méthode ancestrale basée sur l'utilisation de pierres concassées en poudre. Aujourd'hui, cette technique se perd et les peintres Ndebele ont de plus en plus tendance a utiliser des peintures chimiques.

Je visite aussi sa maison dont l'intérieur est l'image de l'extérieur. Exemple dans la salle de bain.


L'art Ndebele ne se traduit essentiellement sous forme de peinture, originelement sur leurs maisons, mais leurs motifs colorés se sont aussi délinés sur des poteries (cendriers, vases, bouteilles, etc ..), sur des tapisseries et sur les fameuses poupées Ndebele,  au cou serti d'anneaux, à l'effigie de leur plus fameuse repésentante.

Quand je quitte Esther, je ne regrette pas d'avoir persévéré, ca valait vraiment le coup !


Je reviens à la Guesthouse pour prendre les filles qui vont avec moi à Pretoria. Je les laisse en centre-ville, je me prend une pizza, et en 1 heure chrono, je suis de retour a Jo'bourg. Il est 15h30 et je passe le reste de journée à me reposer car demain, je serai debout à 4h00 pour 3 jours de safari dans le parc Kruger.

Par Ludovic - Publié dans : Afrique du Sud
Ecrire un commentaire - Voir les 16 commentaires

Mon récit vous a donné envie d'aller dans ce pays ?


Tant mieux, c'est ma plus grande satisfaction !
Pour trouver votre billet d'avion, ou votre chambre d'hôtel, je vous conseille d'utiliser Illico Travel, le comparateur le plus efficace pour trouver les meilleurs tarifs du marché.

En utilisant Illico Travel depuis ce blog, vous me permettrez aussi de gagner quelques centimes d'euros pour continuer à voyager, et vous offrir d'autres récits et photographies pour le plus grand plaisir de la communauté des voyageurs. Merci d'avance !

Ludovic

 
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés